ARCHÉOLOGIE des Pyrénées occidentales

Baburet et Asson : de récentes découvertes archéologiques

De l’Âge du fer à l’époque romaine

mercredi 10 septembre 2008 par Émile Pujolle

Le dernier numéro de la revue Archéologie des Pyrénées Occidentales et des Landes (tome 26, 2007) apporte des informations sur deux découvertes récentes en vallée de l’Ouzom :

- Une exploitation du gîte de fer de Baburet pouvant remonter à l’Âge du fer ou à l’Antiquité.
- Une activité sidérurgique à Asson à l’époque romaine.

Baburet, une exploitation dès l’Âge du fer ?

Argitxu Beyrie et Éric Kammenthaler ont établi un premier « Inventaire des sites miniers et métallurgiques de la vallée d’Ossau », dans le cadre d’une opération intercommunale. Cet inventaire inclut la commune de Louvie-Soubiron, et donc la mine de Baburet.

On y lit notamment :

« Pour les périodes protohistoriques et l’Antiquité, dans l’état actuel des connaissances, aucun indice archéologique ne désigne une activité minière et métallurgique ancienne, à l’exception des ferriers de Baburet. Le démarrage de l’exploitation de ce gîte d’hématite peut remonter à l’Âge du fer ou à l’Antiquité [...] ».

Cette information qui sera développée plus tard - après publication par les auteurs - confirme les hypothèses déjà formulées sur la très grande ancienneté de l’exploitation du fer sur le gîte de Baburet. Ce gîte présentait un affleurement, facilement exploitable à la cote 770 m.

- Voir aussi
Argitxu Beyrie, Éric Kammenthaler. « La mine de Baburet, état des recherches en archéologie minière, l’état des lieux en 2007 »


Asson, un établissement métallurgique d’époque romaine

Marjolaine de Muylder, avec la collaboration de François Réchin et Camille Scaon, publie le résultat des fouilles pratiquées depuis 2005 dans le secteur du village d’Asson. Au lieu-dit « Baillard », un site d’occupation gallo-romaine s’est révélé lié à une activité sidérurgique. La période d’occupation du site s’étend du Ier au Ve siècle de notre ère.

Le mobilier céramique exhumé lors des fouilles a permis la datation de l’époque d’occupation du site : « une établissement rural lié à un atelier de réduction de fer qui aurait fonctionné du Ier au Ve siècle ap. J.-C. ».

Le mobilier métallurgique collecté comprend des scories externes coulées, des scories internes de fonds de four et un élément de paroi de four, abondamment décrits et illustrés dans l’article.

GIF - 39.1 ko
Brebis marquées à la téoule
© Stockli*

- Rappelons que des formations géologiques relativement peu éloignées renferment des minerais de fer : les dolomies noires qui entourent les minières de Larreulet, des schistes pyriteux, des filonnets d’oligiste. On trouve aussi des amas de sanguine  [1] (teula ou téoule [2]) utilisée pour la marquage des moutons par leurs propriétaires. On peut collecter aussi des galets roulés ou émoussés d’hématite compacte dans le lit de l’Ouzom. Les sources d’approvisionnement en minerais, même très modestes, ne manquaient donc pas.

* Voir le site Transhumances du Haut-Béarn


Bibliographie et sources

- Argitxu Beyrie et Éric Kammenthaler. « Inventaire des sites miniers et métallurgiques de la vallée d’Ossau », Archéologie des Pyrénées Occidentales et des Landes, tome 26, 2007, Dax Imprimerie, p. 88.
- M. de Muylder. « Un établissement rural d’époque romaine qui présente des trace d’une activité sidérurgique : le site de « Baillard » à Asson (canton de Nay, P.-A.) », Archéologie des Pyrénées Occidentales et des Landes, tome 26, 2007, Dax Imprimerie, pp. 49-64. Avec la collaboration de François Réchin et Camille Scaon.
- Sommaire de la revue.

- Archéologie des Pyrénées Occidentales et des Landes (tome 26, 2007) est en vente à la Maison Carrée de Nay.

[1] Sanguine. Variété terreuse d’hématite rouge souvent intercalée dans les schistes et qui sert à différents usages, notamment à la fabrication de brunissoirs, de colorants, de crayons.

[2] Téoule. En occitan teula. Nom local de la sanguine


Portfolio


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 151079

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’association  Suivre la vie du site Revue de presse   ?

Conception/Design : Stockli / Nay + Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License